Dimanche 28 août 2011 7 28 /08 /Août /2011 11:24

C'est dans la ville de Kosh Agash, en République d'Altaï que je décide de m'arrêter pour la nuit, avant de continuer sur la route de l'Ouest !

On m'indique dans la ville un auberge, où apparemment il y a un Français et un Suisse qui y logent. Arrivé sur place, je fais la connaissance de Clément, en thèse d'anthropologie, depuis un an en Altaï. Il a été rejoint depuis quelques jours par Stéphan, un photographe Suisse-Allemand, qui veut profiter de cette magnifique région.

On sympathise très vite, et des le lendemain matin, ils me proposent un bon plan ! Un habitant de la ville doit aller dans les montagnes, il nous propose de venir avec lui si on lui paye un plein d'essence... Bingo ! J'hésite à prendre la moto, puis me décide à la laisser. Nous allons monter à plus de 3500 mètres d'altitude, et je n'ai pas de quoi changer l'arrivée d'air du carburateur pour rouler à ces altitudes.

 

On embarque donc dans le van Russe, un minibus 4x4, rustique mais qui monte aux arbres !

 

P1070535-copie-1SAM 0290SAM 0283

 

Le paysage est hallucinant, on monte, tout en croisant des chameaux, yacks, et autres chevaux...

 

P1070602SAM 0301P7300089SAM 0294SAM 0310SAM 0321P1070619P7300050

 

Arrivé à environ 3000 mètres, on s'arrête. La piste devient impraticable avec le terrain détrempé. On sort donc de la camionnette pour commencer une petite rando de 2 heures. Mais quelle n'est pas notre surprise lorsque notre hôte, descend de son véhicule avec un fusil mitrailleur !!!

Un peu inquiet, Clément qui parle Russe, lui demande à quoi ça sert... Il a pour seule réponse : "C'est pour les gens qui ne m'écoutent pas..."

Nous commençons donc la marche, non sans une petite inquiétude... J'ai ma balise Spot avec moi, j'explique à Clément et Stéphan le fonctionnement du bouton SOS... Juste au cas où.

 

SAM 0322SAM 0323SAM 0328SAM 0331

 

La marche continue, nous ne sommes pas trop inquiets, mais un petit doute reste dans notre esprit... Notre "guide" nous parle de cette magnifique montagne comme un lieu sacré, puissant. Le sommet du glacier est considéré comme le toit d'une église. Stéphan commence à se faire des films, et s'imagine que le Russe va nous sacrifié au pied du glacier...

 

P1070674SAM 0325SAM 0343SAM 0333SAM 0337P1070700P1070711SAM 0344

 

De retour à la camionnette, Clément redemande à notre guide pourquoi il a un fusil mitrailleur. Il nous répond cette fois-ci que la montagne est en effet sacrée, et que des gens viennent voler des plantes médicinales. Le fusil c'est pour les effrayer, et plus si nécessaire...

 

Nous reprenons donc la piste, par un autre chemin, et monter au sommet d'une montagne à 3500 mètres. Le 4x4 grimpe, avec une facilité déconcertante les les cailloux, roches et le vide à moins de 50cm sur le coté...

Paysage encore hallucinant, après 8h passé dans les montagnes, nous revenons à l'auberge, bien fatigué mais des images plein la tête.

 

P1070847P7300164P7300217SAM 0363P1070731-copie-1

 

Le lendemain, je suis invité à venir faire un pique-nique au bord d'un lac. Seule condition, pas de photos. Ambiance très sympa, on joue de la guitare, on rigole, les Russes picolent... beaucoup...

L'un d'eux veux me serrer la main, ce que j'accepte bien-sûr... Là il me tord le poignet, et me retrouve au sol en une demie-seconde !

Le gars est saoule, et veut me montrer son sport de combat ! Le "Samba" un mélange de tous les sports d'arts martiaux.

Je ne suis pas très chaud, je viens d'être à la limite d'avoir le poignet cassé, ça ne lui plaît pas que je refuse, d'autres personnes interviennent pour calmer le jeux. La pression descend, et tout redevient comme quelques minutes auparavant.

 

J'ai du retard sur mon itinéraire, après 3 jours dans cette magnifique région, je prends la route direction Novosibirsk. Je fais une halte chez Karina, une ami de Clément dans la ville de Gorno-Altaysk, première ville un peu plus moderne que je vois depuis 1 mois !

La route est superbe à travers les montagnes, des courbes, des rivières, et une tempête ! Du vent de la pluie. Mon équipement est bon, je reste au sec.

 

SAM 0367SAM 0371SAM 0376

 

Je reprends donc la route, je veux atteindre Novosibirsk le soir même, j'ai pris du retard, et il faut que j'arrive dans peu de temps à Ekaterinbourg pour faire la maintenance et les réparations de la moto...

Par onelife-experience - Publié dans : L'aventure
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés